Image
enfant sur sable

L'actu provence tourisme

Ecotourisme, tourisme durable ou responsable ?

Par Isabelle Brémond, directrice générale de Provence Tourisme
2 min

La crise sanitaire de la COVID -19, comme les crises climatiques ou maintenant la guerre en Ukraine, démontrent la vulnérabilité de nos existences. Il existait déjà auparavant des tendances de consommation autour du bio, du « durable ». Mais ces évènements ont renforcé cette prise de conscience, avec la recherche de circuits courts, l'attention portée au maintien de la biodiversité, les questions de surfréquentation de sites... Aujourd’hui dans le secteur du tourisme, la question de la durabilité, de l’impact sur l’environnement, sur le cadre de vie des habitants, est omniprésente. Dans les discours en tous cas… Pour passer des mots aux actions, encore faut-il savoir de quoi l’on parle : alors Ecotourisme, tourisme durable ou tourisme responsable ? 


Le tourisme durable n’est pas une pratique à part, ni un marché touristique particulier. C'est une démarche qui peut être adoptée par tout acteur touristique mais elle relève aussi de la responsabilité individuelle des voyageurs. Il suffit de regarder sa définition par l'Organisation Mondiale du Tourisme : “un tourisme qui tient pleinement compte de ses impacts économiques, sociaux et environnementaux actuels et futurs, en répondant aux besoins des visiteurs, des professionnels, de l’environnement et des communautés d’accueil”. Il vise l'équilibre entre les trois piliers du développement durable (social, économique et environnemental) dans la production et la réalisation d'activités touristiques. L’écotourisme quant à lui, est une des formes du tourisme durable : il s’agit de voyager de manière responsable dans des sites naturels, en préservant l’environnement mais également le bien-être des populations locales.
 

A Provence Tourisme, nous mettons plutôt en avant la notion de « Tourisme responsable ». Car elle nous oblige, nous place tous devant nos... responsabilités. Notre mission est d'agir le plus concrètement possible là où nous pouvons agir. Nous en parlions déjà en 1989 mais toutes nos actions sont désormais conditionnées au « tourisme responsable », autour de trois orientations que nous détaillons dans le schéma de développement du tourisme et des loisirs 2022-2025 : la gestion des flux, l’Expérience Provence et le développement d’un attractivité à « haute valeur responsable ». 
 

Le défi de faire de notre destination un exemple en termes de tourisme durable est notre responsabilité à tous et c’est ensemble qu’il nous faut le relever. 

Image
Isabelle
Isabelle
Brémond
Directrice Générale
afficher l'adresse