Trets, Capitale Provençale de la Culture

Trets, Capitale Provençale de la Culture

Surfant sur le renouveau culturel dont MP2013 a été l’une des locomotives majeures, le Département a souhaité soutenir la dynamique engagée à travers un projet innovant. En 2017, c’est Trets qui inaugure le label « Capitale Provençale de la Culture »

Suite et clap de fin !

A travers ce nouveau dispositif, le Département révèle les atouts, les ressources et les talents des communes des Bouches-du-Rhône de moins de 20 000 habitants, dont le patrimoine culturel est riche mais peu ou insuffisamment valorisé auprès du grand public et des touristes. Il met à disposition de la commune labelisée ses moyens techniques et de communication pour rendre cette année exceptionnelle, mettre en lumière l’existant et proposer une offre culturelle événementielle de grande qualité.
Située au cœur de la haute vallée de l’Arc, entre Montagne Sainte Victoire et Mont Aurélien, une terre pétrie d’histoire, de culture provençale, Trets est riche de son passé et de ses potentialités.

Désignée première « Capitale Provençale de la Culture » par le Département, la ville de Trets est de juin à décembre 2017, l’ambassadrice d’un tourisme culturel qui sait associer traditions populaires et exigence artistique. Dans une perspective d’ouverture visant à toucher différents publics et à renforcer son attractivité, Trets propose une programmation ambitieuse, audacieuse et porteuse de renommée pour la commune, le Pays d’Aix et la Provence. Tous les espaces sont investis pour vibrer au son de la culture : l’église Notre Dame de Nazareth, le Château, les remparts, les ruelles du centre-ville… Spectacles, concerts, théâtre, créations, expositions, littérature, 7ème art, ... sont autant d’expressions et de styles artistiques divers, destinés à intéresser tous les publics, autour d’une vingtaine d’évènements de qualité gratuits.

DEMANDEZ LE PROGRAMME !

La programmation se décline en 2 saisons, chacune rythmée par plusieurs actes. La saison 1, de juin à septembre, a vu de grands festivals, programmer des dates à Trets. Ainsi, le Festival Jazz des 5 Continents de Marseille a fait une halte en juillet dans la cour du Château de Trets. Une explosion de couleurs et de danses du Festival de Martigues est venue célébrer son dernier jour dans les rues du centre-ville. Quant aux amateurs de piano, ils ont pu assister à un récital du Festival International de Piano de la Roque d’Anthéron, dans la cour du Château de Trets !

La saison 2, d’octobre à décembre s’annonce tout aussi vibrante. Bordée par 2 manifestations incontournables, les Journées du Patrimoine fin septembre et les chants de Noël en décembre.

Le 7 octobre, ce sont Les Suds à Arles qui donnent un concert hors les murs et hors temps du festival. Complices de longue date, le festival Les Suds à Arles et le Museon Arlaten, musée départemental d’ethnographie de la Provence, s’associent pour programmer les musiques qui croisent tradition et innovation, dans une modernité kaléidoscopique. Cet automne à Trets, deux générations emblématiques de musiciens aventureux et défricheurs, Yom et le Quatuor IXI présenteront « Illuminations », leur nouvelle création pour une musique aux influences juives d'Europe Centrale et Orientale évidentes mêlées aux musiques sacrées occidentales, de Pergolèse à Messiaen en passant par Bach et Steve Reich.

En novembre, deux rendez-vous sont à retenir:
L’Opéra de Marseille joue à Trets. Dans un style galant et divertissant, Mathieu Latil, violoniste, Xavier Franck, altiste, Odile Gabrielli, violoncelliste et Frédéric Baron, bassoniste solo à l'Orchestre Philharmonique de Marseille célèbrent le siècle de Mozart, Haydn et Devienne. La formation quatuor avec basson de l'Opéra de Marseille, nous livre avec élégance et virtuosité, une musique d'une grande intensité, à l'image du caractère de ces trois grands compositeurs complices en amitié et en création.
La Compagnie César Choisi invite au voyage dans l’œuvre de Marcel Pagnol. Quand on parle de Marcel Pagnol, on évoque très peu l’intimité de l’homme, Marcel Pagnol dans sa vie, ses peurs, ses habitudes… La compagnie César Choisi a eu envie de travailler, de décortiquer certaines scènes, certains passages, certaines répliques de ses œuvres pour en extraire sa vie… Le spectacle proposé est une mise en abîme de l’homme Marcel dans les œuvres de Pagnol. Tels des explorateurs d’âme, la Compagnie César Choisi fait ressortir l’essence même de ce qui animait l’homme.

Les traditions provençales clôtureront naturellement l’année, avec une très belle exposition de jupes piquées, proposée par l’association Mode et Traditions de Trets, et les Chants de Noël célébreront la naissance du divin enfant et la fin de cette année exceptionnelle pour la ville de Trets.

MP 2018, Quel amour !

Et parce que la Culture ne prend pas de vacances, « MP2018, Quel amour ! » s’annonce déjà. Rendez-vous le 14 février pour une nouvelle année placée sous le signe de la culture, de la fête et du partage. Plus d’informations sur myprovence.fr/culture