Le plaisir des gastronomes

Le plaisir des gastronomes

C’est bien l’idée la plus partagée par les résidents. Provence Tourisme a fait appel au bureau d’études BVA pour analyser la perception de la gastronomie par les résidents des Bouches-du-Rhône. En ressort une évidence, (qu’il est bon de rappeler !), la gastronomie est spontanément associée au plaisir (30%). La gastronomie vécue comme une expérience, comme un instant, avant même d’évoquer le goût (25%) ou la qualité (15%).
Alors que le repas gastronomique des français fait partie de la liste immatérielle de l’UNESCO, les résidents confirment à travers leurs réponses que la gastronomie fait partie intégrante du patrimoine des régions et des terroirs. Paris (44%), puis Lyon (40%) sont les villes les plus spontanément citées quand il s’agit de gastronomie. Marseille et la Provence arrivent respectivement en 3ème et 5ème place. Si la gastronomie est associée à l’excellence, elle se décline également autour d’une cuisine populaire. C’est un vecteur de transmission entre générations et de partage culturel.
Les résidents associent la gastronomie provençale à la mer. Bouillabaisse (66%), aïoli (17%) et plus largement le poisson (12%) arrivent dans le trio de tête des emblèmes de la cuisine provençale. Influence crétoise ou plus largement méditerranéenne, les provençaux déclarent utiliser de façon régulière des produits de qualité et de saison et sont soucieux de l’équilibre de leur repas. 43% s’accordent à dire que la gastronomie contribue au bien-être et à la santé.
D’une manière générale les résidents appellent à plus de communication (34%) afin d’orienter leur choix sur des petits producteurs et des produits de proximité (24%).

Les restaurants plébiscités par les provençaux

Les sorties aux restaurants quant à elles sont fréquentes, 2 individus sur 5 s’y rendent régulièrement dans un cadre privé. La rapport qualité/prix est le 1er critère de choix devant la qualité intrinsèque et le choix. Pour se décider, 1 consommateur sur 5 consulte les sites d’avis pour faire son choix, alors qu’1 sur 10 seulement consulte les guides gastronomiques. Les labels Logis de France et mention « fait maison » sont largement connus (plus de 70%).