Gourmets, gourmands ou amateurs de cuisine rapide ?

Gourmets, gourmands ou amateurs de cuisine rapide ?

Quel gastronome êtes-vous ?

Provence Tourisme a sondé la population des Bouches-du-Rhône et a posé la question sur toutes les lèvres cette année : « Mais quel gastronome êtes-vous ? » ! Il y a ceux qui portent haut la gastronomie comme un manifeste, ceux qui l’apprécient par plaisir, désir de qualité et enfin il y a ceux qui n’y accordent que peu d’importance (pour l’instant !). Zoom sur 3 perceptions différentes de la gastronomie par les provençaux.

Les véritables ambassadeurs de la gastronomie provençale

Convaincus par le potentiel et la légitimité de la gastronomie provençale à faire rayonner le territoire et les hommes qui la composent, ils sont également sensibles aux notions de bien-être et de bien vivre. Pour eux la gastronomie est un patrimoine, qui se transmet par des recettes familiales inspirées de la nature et des traditions. Ils s’attachent à utiliser des produits locaux, de saison, s’approvisionnent souvent sur les marchés et dans les commerces de proximité. Gourmets, souvent de sorties au restaurant, ils aiguillent leur choix vers des chefs proposant des cartes courtes, mettant à l’honneur des plats locaux. Ils ont souvent recours aux labels et sites d’avis en ligne pour arbitrer entre plusieurs adresses.

Les traditionnels / réceptifs au bien manger

Pour eux la gastronomie est associée avant tout à la qualité des produits et indiscutablement liée au plaisir. S’ils apprécient de bien manger, ils sont sceptiques quant à la capacité de la gastronomie provençale à rayonner en national. Leurs pratiques culinaires inscrites dans le local et la saison ne se revendiquent pas pour autant militantes. Ils s’approvisionnent dans les circuits traditionnels. Ils fréquentent occasionnellement les restaurants et leur choix se porte sur les restaurants « classiques ». S’ils semblent manquer d’enthousiasme, leur hédonisme les poussent à être réceptif au bien manger. Une typologie de résidents à l’écoute des propositions MPG2019 qui leur seront faites. Reste à les convaincre de la richesse de la gastronomie provençale!

Les distants

De tout âge, ils sont peu convaincus par l’existence d’une gastronomie en Provence, leurs choix sont souvent guidés par le manque d’envie de passer du temps en cuisine et pour une petite partie d’entre eux par des contraintes économiques. La grande distribution, qui permet bien souvent des approvisionnements à plus bas coût, prend le pas sur les marchés et les producteurs locaux.