Flux Vision Tourisme prend le pouls des territoires

Flux Vision Tourisme prend le pouls des territoires

L’infra-départemental

À nouveaux comportements touristiques et nouvelles mobilités, nouvelles méthodes d’observation des touristes et nouveaux chiffres... L’outil Flux Vision Tourisme, permet d’évaluer la présence des populations résidentielles et additionnelles, diurnes et nocturnes, françaises et étrangères dans les Bouches-du-Rhône. Dans un département aussi diversifié, mêlant urbain, rural, littoral, chaque territoire peut être passé au crible pour établir un véritable « électrocardiogramme » de la fréquentation sur l’année mais aussi cartographier la mobilité de la clientèle dans et entre les différents bassins des Bouches-du-Rhône.

Marseille & le Pays d’Aix pèsent de façon importante dans la fréquentation du département. Ils enregistrent respectivement 31 % et 20 % des nuitées touristiques françaises départementales. La saisonnalité est légèrement moins marquée à Marseille que dans l’ensemble du département. Ainsi, 58% des nuitées touristiques françaises sont réalisées de mai à octobre, contre 63 % pour le département. Celle, observée dans le Pays d’Aix est très proche de celle du département (62 % vs 63 %). Ici, les périodes de vacances scolaires montrent une fréquentation en hausse et les week-ends sont plus fréquentés que la semaine. À Marseille, la fréquentation entre le jour le moins fréquenté (12 décembre) et le plus fréquenté (13 août) est multipliée par 5. Dans le pays d’Aix, elle est multipliée par 7.

Les territoires d’Aubagne et collines, Cassis, La Ciotat & des Alpilles sont fortement saisonniers, ils enregistrent respectivement 13 % et 10 % des nuitées touristiques françaises départementales. Les vacances scolaires sont marquées. Ici, 36 % des nuitées sont enregistrées durant les seuls mois de juillet et août. À Aubagne et collines, Cassis, La Ciotat, la fréquentation entre le jour le moins fréquenté et le plus fréquenté est multipliée par 11. Dans les Alpilles, elle est multipliée par 15.

Les territoires de Martigues, Côte Bleue - Étang de Berre (Ouest) & de la Provence Salonaise enregistrent 9 % et 7 % des nuitées touristiques totales du département. Ils sont fortement saisonniers. Comme ailleurs, on constate des pics de fréquentation lors des vacances scolaires et les week-ends. À Martigues Côte Bleue - Étang de Berre (Ouest), la fréquentation entre le jour le moins fréquenté et le plus fréquenté est multipliée par 9. En Provence Salonaise, elle est multipliée par 10.

Arles & la Camargue enregistrent 4 % et 3 % des nuitées touristiques françaises du département. La fréquentation est particulièrement saisonnière. C’est en Camargue que celle-ci est la plus marquée avec 76% des nuitées entre mai et octobre. Ici, la fréquentation est très impactée par les week-ends fériés, les fêtes traditionnelles. À Arles, la fréquentation entre le jour le moins fréquenté et le plus fréquenté est multipliée par 12. En Camargue, elle est multipliée par 42.

Des touristes mobiles, zoom sur la clientèle française

Lors de leurs séjours dans les Bouches-duRhône, les touristes réalisent des excursions, c’est-à-dire des déplacements à la journée dans le département en dehors de leur zone de séjour.

Les touristes français réalisent un grand nombre d’excursions de courtes distances. On observe ainsi par exemple beaucoup d’excursions depuis Marseille vers Aubagne et Collines, Cassis, La Ciotat et très peu depuis Marseille vers les Alpilles. Globalement, deux zones de déplacement assez distinctes se dessinent avec une mobilité importante entre les bassins d’Arles, Camargue, Alpilles d’une part et entre tous les autres bassins d’autre part.

La méthode

Ce dispositif Flux Vision Tourisme est une solution innovante développée par Orange avec le concours de Bouches-du-Rhône Tourisme et de Tourisme & Territoires, le réseau des agences départementales, qui permet de convertir, en temps réel, des millions d’informations techniques issues du réseau mobile d’Orange en indicateurs statistiques, afin d’analyser la fréquentation de territoires et le déplacement des populations. Il est développé en accord avec la CNIL grâce à une anonymisation des données

L’étude complète est disponible sur www.myprovence.pro/bibliotheque